Prévention


Les malentendants ont une audition déformée par rapport à l’environnement sonore et à la parole. Ils le sont, soit de naissance, soit plus tard, au cours de leur vie.

Les Devenus-Sourds, sim_2_oreilleont des personnes qui ont perdu l’ouïe, mais qui étaient auparavant entendantes, ayant appris à parler et parlant normalement.

On parle de sourds de naissance lorsque la surdité est intervenue à la naissance, mais aussi lorsqu’elle apparaît avant l’acquisition du langage. Ces personnes utilisent majoritairement la « langue des signes » ; les jeunes générations sont de plus en plus bilingues.

Les Devenus Sourds et Malentendants quant à eux, ayant appris à parler comme toutes les personnes entendantes, pratiquent couramment la langue française orale et écrite. Ils n’utilisent pas la Langue des Signes Française (LSF) mais pratiquent la lecture labiale.

Les causes de la surdité sont multiples. Les plus importantes sont liées à l’âge, aux nuisances sonores, à des maladies diverses.

10% de la population ( plus de 6 millions de français en 2004) sont touchés par la surdité.

En Maine-et-Loire, la surdité touche 73000 personnes, 17000 sur la ville d ‘Angers. ( Sans sa périphérie )

2 millions ont moins de 55 ans

Une personne âgée sur trois.

Un enfant sur 1000 et un adulte sur 10 sont touchés par des troubles de l’audition.

1.5 % des cas utilisent la langue des signes.

6% des cas de surdité sont des accidents – 11% sont des surdités de naissance – 30% proviennent de maladie – 41% de vieillesse – 12% autres.

 

page_prevention

Savoir lire un audiogramme

 

Les pertes d’audition s’inscrivent en décibels ( dB ) unité d’intensité, en fonction de la fréquence qui , elle, est exprimée en herzt ( hz ). Cette fréquence va des sons aigus aux graves en passant par les médiums. Donc selon la fréquence touchée par la perte auditive, la gène sera d’importance très variable.

Pour classer les types de surdité, on a pris l’habitude de se référer à la moyenne des pertes sur l’ensemble des fréquences, ( 200, 500, 1000, 2000, 4000, 8000 hz )

Tant que l’on entend à peu près les fréquence 500 et 1000 hz On arrive à avoir une conversation.

Une surdité est dite légère quand la moyenne de la perte auditive est comprise entre 20 et 40 dB. La parole est perçue, mais pas les murmures, ni certain mots.

La déficience auditive est moyenne quand la perte est entre 40 et70 dB Seule la parole forte est perçue. Dans ce cas, la prothèse auditive est nécessaire ainsi que la lecture labiale.

La déficience est dite sévère quand la perte est entre 70 et 90 dB. Dans ce cas, seule la voix puissante est perçue, la gêne est très importante.

La surdité est dite profonde pour une perte supérieure à 90 dB et totale lorsque la perte dépasse 120 dB.

Les surdités de transmission, lorsque quelque chose s’oppose au passage des ondes sonores, le son n’est pas déformé, il est transmis avec difficulté. La personne entend sa voix.

La surdité de perception : le son est perturbé et souvent irrégulier selon qu’il s’agit des sons graves ou aigus. Sont ici atteints la cochlée ou les voies nerveuses. La déficience peut être totale à la différence des

surdités de transmission. Fréquemment, ces deux types de surdité sont associés.