Boucle magnétique


UNE BOUCLE A INDUCTION MAGNÉTIQUE (BIM), QU’EST CE QUE C’EST ?

1- Un système simple d’utilisation :

Principe :

Le son émis par une sonorisation est directement amplifié dans les appareils auditifs équipés d’une bobine téléphonique quand elle est active (figurée par le ressort sur le schéma) : Schéma BIM

Cette bobine incorporée à votre appareil auditif permet de recevoir le signal issu d’une boucle d’induction magnétique.

A l’achat de vos aides auditives, demandez à votre audioprothésiste un appareil muni d’une petite bobine actionnée en position T (télécoil ou téléphone).

Cette position vous permettra de capter un son amplifié dans tous lieux équipés d’un système BIM. Commencez cet essai dès l’achat de votre appareil en demandant à votre audioprothésiste un essai sur un téléphone équipé d’une BIM. Vous serez agréablement surpris de mieux entendre en recevant un son plus clair dépourvu de tout parasitage, si l’ensemble est bien réglé.

2 – Un peu de technique :

Un système de boucle à induction est composé d’un amplificateur spécifique qui envoie le courant et d’une boucle en fil électrique correspondant, le tout étudié pour la surface à couvrir.

L’amplificateur peut être branché sur différentes sources : télévision ou radio, installation sonore ou  microphone, appareil cinématographique par une carte multi canaux.

Il amplifie le signal d’entrée et l’envoie sous forme d’un courant par la boucle, simple fil installé sur l’espace à couvrir ou portée par le malentendant, créant un champ magnétique dans cet espace.

Si le malentendant met son appareil auditif en position T, la bobine d’induction reçoit les fluctuations dans le champ magnétique et les transforme en courant alternatif. Ce courant sera transformé en son.

Le champ magnétique dans la boucle est assez fort pour permettre au malentendant d’aller librement à travers l’espace et d’écouter constamment à un niveau sonore confortable.

3 – Atouts

L’atout  le plus important d’un système de boucle à induction est la production d’un son pur et sans déformation, non influencé par la distance entre l’auditeur et la source sonore ni par le bruit de fond de l’espace.

Un second avantage est que la boucle à induction peut être utilisée par plusieurs malentendants à la fois, et en toute discrétion (pas de « stigmatisation »).

Un troisième avantage du système est qu’il permet au bénéficiaire  de se déplacer tranquillement à travers tout  l’espace induit, la distance entre ce dernier et la source sonore n’importe pas.

Le local de SURDI 49 est équipé de ce système. N’hésitez pas à venir le tester  lors de nos permanences,  ou sur rendez-vous. Nous vous ferons ainsi découvrir le confort d’audition qu’il génère.

Nous l’utilisons lors de nos réunions ou pour nos ateliers de sophrologie.

EXEMPLES DE MISE EN ŒUVRE :

Guichets, comptoirs, communication seul à seul, salles de réunions, salles de mariages, hémicycles, amphithéâtres, salles de conseils, salles polyvalentes, gradins métalliques, espace convivial.

4 – Limites

Les BIM sont faciles à utiliser mais difficiles à installer. Elles nécessitent donc le recours à un professionnel compétent.

En effet, il peut être difficile d’obtenir un champ magnétique uniforme dans la surface à couvrir : l’écoute ne sera pas de même qualité en tous  points.

Par ailleurs, le système est sensible aux interférences et parasites créés par d’autres installations électriques (transformateurs…), métal ou d’autres boucles magnétiques situées à proximité.

Bien que le principe de ce système soit simple, les conditions pratiques de mise en œuvre des BIM dans des salles publiques doivent répondre à un certain nombre d’exigences.

Trop souvent des BIM  fonctionnent mal car elles sont  installées par des techniciens non qualifiés dans ce domaine (ne pratiquant pas les tests de conformité) ou gérées ensuite par des personnels techniques ne disposant pas des informations indispensables.

La boucle magnétique fait l’objet d’une norme Afnor, NF EN 60118-4, portant peu sur ses éléments constitutifs mais surtout sur le résultat obtenu  : bande passante, uniformité de la courbe de réponse en fréquences, mesure de l’amplitude du champ…L’obligation est donc de résultat.

Nous conseillons de contacter un électroacousticien expérimenté qui analysera l’environnement pour effectuer l’étude de la pose de la BIM.

5 – Une brochure explicative :

Une brochure consacrée à la Boucle d’Induction Magnétique (BIM) et lancée par la Délégation Ministérielle à l’Accessibilité a vu le jour. C’est un fascicule officiel très utile au moment où les Etablissements Recevant du Public (ERP) finalisent leurs Agenda d’Accessibilité Programmée (Ad’AP).

Après un rappel des derniers décrets (entre autre obligation pour tout ERP qui assure une mission de service public à équiper son accueil d’une BIM), le document explique ce qu’est une BIM, les difficultés rencontrées et comment les résoudre.

Il donne également le mode d’emploi de réception du produit, en insistant sur la nécessité d’une installation conforme à la Norme ci-dessus citée. Il revient enfin sur la simplicité de la maintenance et sur l’indispensable formation du personnel à la BIM…

Tout ceci devrait  éviter bien des déconvenues notamment des installations qui ne fonctionnent pas, ce qui n’est pas rare !

Ce document est essentiel, en premier lieu parce qu’il est conçu par les pouvoirs public mais aussi parce qu’il donne des informations clés pour accueillir un public sourd ou malentendant.

Télécharger la brochure